Principes de l’Ostéopathie

December 7, 2017

 

L’Ostéopathie est une philosophie qui repose sur cinq principes interdépendants. Lors d’une consultation en ostéopathie, le praticien doit toujours les garder présents à l’esprit car ils permettent de structurer le déroulement de la séance, et le plan de traitement.

 

1)      La structure et la fonction sont en interactivité.
Une structure biomécanique saine remplit toutes les fonctions pour lesquelles elle a été conçue. Les fonctions accomplies par un organisme ne seront correctes que si la structure se trouve dans un état correct. Ce qui les réunit c’est le mouvement.

 

2)      La capacité d’auto-guérison du corps.
L’ostéopathe fait confiance aux forces naturelles du corps pour vaincre les maladies. Si l’organisme ne peut pas rétablir l’équilibre tout seul, l’ostéopathe est présent pour pouvoir lever les obstacles anatomiques (articulaires, musculaires…) causant divers symptômes (mal de dos, maux de tête, entorse, torticolis...) et rétablir une bonne mobilité. Mais il laisse le corps faire le reste.

 

3)      Le corps en tant qu’unité.
Il faut voir chaque patient dans sa globalité (vision holistique du corps) car l’organisme n’est pas un ensemble d'organes indépendants les uns des autres. C'est plutôt le contraire: les organes sont interconnectés, localement et régionalement, par de nombreux tissus (vasculaires, nerveux, fascia, méso, neuro...), chacun des organes étant à la meilleure place dans le corps pour son propre fonctionnement. Le  corps représente une unité, aussi bien dans la maladie qu’en pleine santé. Si une fonction, ou une structure, dévie de la normale (appelée dysfonction), cela a des conséquences sur l’équilibre entier du corps.

 

4)      La vascularisation est primordiale.
« La règle de l’artère est suprême » disait AT Still. Cela correspond à l’expression vasculaire du flux mécanique de l’ostéopathie et concerne la liberté du mouvement et du rythme. Le sang contient toutes les sécrétions du corps, il est commun à tous les tissus. Une congestion diminue la nutrition des tissus, l’élimination des déchets du métabolisme, et entraîne des adhérences et des fibroses. Le but du diagnostique consiste à trouver le ralentissement, la stase.

 

5)      Le patient et non la maladie.
Le patient doit être le centre d’attention du thérapeute, et non sa maladie. L’ostéopathe cherche à corriger la cause des symptômes, et non à agir directement sur eux. La différence est primordiale: on peut faire disparaître les symptômes, mais si la cause n’est pas corrigée ils vont revenir. Pour cette raison une séance d’Ostéopathie suit toujours un schéma précis, je vous invite à lire l’article qui traite du déroulement d’une séance.

 

Par ailleurs, si vous souhaitez prendre rdv dans mon cabinet, je me ferai une joie de vous détailler ces grands principes ostéopathiques à votre demande.

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents

April 29, 2018

March 26, 2018

Please reload

Filtrer par sujet
  • Facebook Social Icon

0247618919   Arthur Vandame, Hannah Derache Ostéopathes Tours